Epicez tout !

saint-nicholas-2999332_1920.jpg

Saint Nicolas est revêtu de l’habit liturgique de l’évêque avec la mitre et la crosse

Ça y est, le mois de décembre a débuté (déjà !). Le soleil se fera très discret mais l’Homme a bien pensé les choses en prévoyant pléthores d’activités pour se réchauffer le corps et l’esprit.

On commence évidemment en grande pompe avec l’arrivée triomphale du Grand Saint Nicolas, de son comparse Père Fouettard et des fringales mi-fruit mi-cookie.

En échange de quelques carottes pour son âne, le Grand Saint nous offre des chocolats, sucreries, mandarines et surtout des Spéculoos: la petite douceur croquante dont les épices nous chatouillent le bout du nez.

Le biscuit créé au 17e siècle est confectionné de 7 épices : anis étoilée, cannelle, cardamone, clou de girofle, gingembre, muscade et poivre. L’utilisation des épices dans cette recette fait référence à la passion dévorante qui soufflait sur nos pays au Moyen-Âge et à la Renaissance. A cette époque, les épices étaient des produits extrêmement chers et précieux. Outre l’or, ils étaient à la base de la motivation des plus grands navigateurs de l’histoire à partir en mer.

L’utilisation de la  cannelle  en patisserie permet de parfumer biscuits et cakes mais aussi de  réduire le taux de sucre!

L’utilisation de la cannelle en patisserie permet de parfumer biscuits et cakes mais aussi de réduire le taux de sucre!

Plus que jamais, les épices sont aujourd’hui au centre de la cuisine moderne et internationale. Riches en antioxydants et en vitamines, ils sont utilisés comme exhausteurs de gout et permettent également une réduction en sel et en sucre afin de rendre les plats sains et gourmands.

Comme à mon habitude, j’ai décidé de partager avec vous deux délicieuses recettes faciles à réaliser! Vous l’aurez compris, le Speculoos est à l’honneur! Je l’ai façonné sous différentes tailles et formes, il n’y a pas de limite!

Et, j’ai poussé le vice jusqu’au bout des phalanges en réalisant une onctueuse pâte à tartiner ! C’est un peu notre beurre de cacahouète ou notre Nutella local, belgo-cocorico donc d’autant plus qu’il fait un carton au-delà de nos frontières. Un café de San Francisco lui est même entièrement dédié où il porte le « doux » nom de Biscoff… (un mot-valise créé par BIScuits et COFfee). La pâte à tartiner avait, elle, été créée en 2008 par Danny De Maeyer et Dirk De Smet à l’occasion d’un concours télévisé sur la VRT.

Les épices se sont heureusement démocratisés donc n’hésitez pas à agrémenter vos plats de ces doux bijoux: petits mais costauds!

Speculoos (20 biscuits)

Pâte à tartiner Spéculoos (450g)